Un équipage est composé d’un auxiliaire ambulancier et d’un diplômé d’état ambulancier.

L’Auxiliaire Ambulancier, formation de 70 heures (dispensée par un Institut de Formation d’Ambulancier autorisé par le Ministère de la Santé), à conditions de disposer:

D’une attestation, en cours de validité, de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 1 ou d’une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé;

D’un permis de conduire conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité.

Permis de conduire obtenu depuis plus de 3 années, 2 années si conduite accompagnée.

De l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du code de la route ;

D’un certificat médical de non-contre-indications à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre...) ;

D’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France ;

L’Ambulancier Diplômé d’Etat, formation de 630 heures (dispensée par un Institut de Formation d’Ambulancier autorisé par le Ministère de la Santé), sous conditions:

L’admission en formation conduisant au diplôme d’ambulancier est subordonnée à la réussite à des épreuves de sélection.

Ces épreuves sont organisées pour l’accès à l’enseignement par les instituts de formation autorisés pour dispenser cette formation conformément à la législation en vigueur.

Pour se présenter aux épreuves de sélection, le candidat doit:

Fournir l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du code de la route;

Fournir un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre...);

Fournir un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France ;

Fournir l’attestation, en cours de validité, de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 1 ou d’un certificat équivalent reconnu par le ministère chargé de la santé.
En sus de ces conditions:

  1. Le candidat souhaitant accéder à la formation dans le cadre d’un cursus continu doit :
    S’être préinscrit dans la formation;
    Disposer d’un permis de conduire conforme à la législation en vigueur et en état de validité;
    Permis de conduire obtenu depuis plus de 3 années, 2 années si conduite accompagnée.
  2. Le candidat relevant de la formation par alternance doit disposer d’un contrat de formation en alternance.
    Les épreuves de sélection comprennent une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.
    Pour se présenter à l’épreuve orale d’admission, les candidats doivent réaliser un stage d’orientation professionnelle dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur régional des affaires sanitaires et sociales pendant une durée de 140 heures.

Documents à télécharger: